Home Football / Soccer Vainqueur à Auxerre, Lorient s’envole / Ligue 1 (J8)

Vainqueur à Auxerre, Lorient s’envole / Ligue 1 (J8)

by foot.biz
0 views
Vainqueur à Auxerre, Lorient s’envole / Ligue 1 (J8)

franceligue 1

Charles Bourgoin
16/09/2022 23h06

Lorient s’est imposé à Auxerre pour rejoindre le Paris Saint-Germain et l’Olympique de Marseille en tête de la Ligue 1 (3-1).

À ce rythme-là, ce ne sera plus un simple tube de l’été. Ça n’y ressemblait pas, en tout cas, dans l’atmosphère presque britannique du Stade de l’Abbé-Deschamps, sous le crachin auxerrois. Sûr de sa force, de ses circuits, de son football, le FC Lorient a signé un succès sans appel, comme un cador qu’il devient au gré de ses exploits, pour prendre les commandes de la Ligue 1 aux côtés de Paris et Marseille, deux mastodontes du championnat.

Lorient scelle sa victoire dès la mi-temps

La plus grande vertu de ces Merlus réside certainement dans leur faculté à faire mal à chaque temps fort. C’est devenu une marque de fabrique pour ce Lorient version Le Bris. Là où le football de possession était celle de l’ère Gourcuff à la grande époque, elle n’a rien d’une obsession dans celle du nouvel entraîneur lorientais. Au contraire, Lorient s’appuie sur une aptitude à attaquer la profondeur avec un jeu collectif remarquable pour mettre beaucoup de verticalité et piquer à chaque récupération de balle.

C’est avec ce mode opératoire que les Lorientais ont imposé leur loi à l’AJA, qui n’a pas démérité par ailleurs dans un match en deux temps, plutôt agréable. Tout s’est presque réglé dès la mi-temps, en fait. Après un round d’observation, les Merlus ont passé la vitesse supérieure pour réciter leurs gammes avec un réalisme effrayant. Ouattara, homme en forme du moment, a débloqué la situation sur un modèle d’action initié par Le Fée (0-1, 15e). Moffi a ensuite doublé la mise d’une tête catapultée à bout portant (0-2, 36e) avant que l’intenable Le Fée, maestro du soir, ne porte le score à 3-0 juste avant la mi-temps (0-3, 44e).

L’AJA a eu ses bonnes séquences, elle aussi, mais elle est encore plombée par son manque d’efficacité dans les deux zones de vérité. De Sakhi (23e, 26e) à l’entrant Sinayoko en fin de match (90e+3), les Auxerrois ont beaucoup trop péché dans le dernier geste et dans leur gestion globale du match, malgré un contenu intéressant. Hein avait néanmoins relancé l’espoir en réduisant le score de près, au retour des vestiaires (1-3, 50e). Un moindre mal pour cette AJA encore en apprentissage. Mais le score n’a plus évolué. Lever les doutes et laver les têtes, c’est ce qui attend désormais Jean-Marc Furlan pendant ces quinze jours de trêve. Après tout, une saison est un long marathon. Les Bretons, eux, ont pris le bon wagon.

Taboola Paid

Source : Football365.fr

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More